Nouvelle vie pour l’entrepôt des sels de Saint-Valery

Président de la mission Attractivité Hauts-de-France – Comité régional du tourisme (CRT) et des congrès, maire d’Arras, Frédéric Leturque a récemment visité le chantier de l’entrepôt des sels de Saint-Valery-sur-Somme.

« Culture, nature, ressourcement, bien-être, notre région offre une vraie diversité », se félicite Frédéric Leturque, président de la mission Attractivité Hauts-de-France – Comité régional du tourisme et des congrès. Durant deux journées d’immersion touristique, accompagné de Jean-Philippe Gold, le directeur de la structure, il s’est entre autres rendu aux jardins de Valloires à Argoules.

« Saint-Valery se transforme »

Il a ensuite découvert le vaste chantier de rénovation de l’ancien entrepôt des sels de SaintValery-sur-Somme. Il devrait être inauguré fin octobre par Gerald Darmanin, le ministre de l’Action et des comptes publics : « Cela fait plaisir de voir que le projet se concrétise, a t-il commenté. C’est la grande valeur des élus locaux d’être engagés dans leurs territoires. Saint-Valery se transforme depuis 20 ans. C’est un modèle qui a su trouver son développement à partir de ses valeurs et de ses points forts. La reconquête d’un lieu comme celui là est toujours une belle œuvre a-t-il dit avant de conclure avec le sourire : C’est plutôt intéressant de le voir ouvert aux citoyens plutôt que collecteur de l’impôt. Ce chantier montre le savoir-faire des entreprises régionales et des artisans qui font des miracles dans des lieux comme celui-ci. »

L’entrepôt a été construit vers 1733-1734 dans le but de stocker le sel qu’apportaient les bateaux. De là, il était redistribué dans les greniers à sel de Picardie, de Champagne et de Bourgogne. Il était constitué de trois magasins distincts de 45,5 mètres de long, de 12 mètres de large et de 13 mètres de haut, il pouvait contenir 18 à 20 000 tonneaux de sel. C’était l’un des plus vastes entrepôts du royaume (3 700 m²).

Restaurant étoilé

Ce monument historique ne faisait plus que 8 mètres de haut, il appartient à la commune qui a lancé ce vaste chantier de 8,7 millions d’euros avec l’aide du Département, de la Région, de l’État et de l’Europe. Il abritera notamment une rue couverte d’une vaste verrière, l’office de tourisme de la ville à l’étroit pour le moment, quatre salles de séminaires, une salle de spectacle de 310 places… Un appel d’offres est lancé concernant le restaurant qui se situera au second étage avec une terrasse avec une vue unique sur la baie de Somme. La mairie espère la venue d’un étoilé pour compléter l’offre : « Nous avons construit 3 000 m² au total, informe Stéphane Haussoulier, maire de Saint-Valery. C’était un lieu à l’abandon au cœur de la ville et qu’on se devait de restaurer. »

L’article Nouvelle vie pour l’entrepôt des sels de Saint-Valery est apparu en premier sur Picardie la Gazette.

Auteur d'origine: Isabelle Boidanghein
Ageco Agencement s’agrandit
Lachapelle-Aux-Pots : lancement d’un nouvel espace...

Sur le même sujet: